4 septembre 2008

My mate Mark

Youtube recèle de joyaux, tout le monde passe un temps plus ou moins fou à fouiner les related videos ou les liens chopés à droite et à gauche. Bref, je viens de tomber sur ce clip réalisé par Oliver Banks (ce type a participé au DVD A State of Play qui présente la scène longboard au Royaume-Uni) sur Mark Dickinson, shaper et surfer anglais.
Si on pousse l'analyse à la Télérama, on dira que la batterie du clip résonne comme l'eau froide sur le front lors d'un canard ou d'une chute en plein hiver. Le niveau du surfer n'est certes pas transcendant mais voilà une vidéo qui change : pas de boardshort mais une cagoule, pas de vagues parfaites mais des jours corrects selon les standards européens on va dire, une bonne manière de perdre 3'33...

2 commentaires:

florent a dit…

perfect à 2'48
sympa...

Totor a dit…

Surfer ce genre de conditions, c'est déjà à la limite du masochisme, mais alors se foutre à l'eau pour prendre des photos ou filmer....